la-belle-helene-metz-2009.jpg

La belle Hélène (J.Offenbach)

La déesse Vénus offre Hélène, reine spartiate, en récompense au prince troyen Pâris, avant de faire souffler un vent de débauche sur toute la Grèce… Si Jacques Offenbach et ses librettistes Meilhac et Halévy détournent les codes de l’opéra sérieux à travers une parodie des mythes de l’Antiquité grecque, c’est pour mieux se jouer des travers de la société du Second Empire. La comédie de boulevard aurait-elle trouvé son pendant lyrique ? Ouvrant la voie à l’opérette tout en conservant certains traits de l’opéra, Offenbach initie, en maître de l’opéra bouffe, un genre à la fois pétillant et caustique.
Dans une mise en scène flirtant volontiers avec la comédie musicale, Bernard Pisani dévoile une somptueuse Belle Hélène, élégante et raffinée, mais aussi tonique, frivole, cocasse… avec, pour écrin, des décors puisant dans la sensualité des peintures d’Alma-Tadema.
 
Chef d’orchestre : Christophe Talmont 
Mise en scène : Bernard Pisani 
Décors : Eric Chevalier
Costumes : Frédéric Pineau 
Lumières : Jacques Chatelet
 
Hélène : Patricia Fernandez 
Pâris : Marc Larcher
Calcas : Philippe Ermelier
Ménélas : Frédéric Longbois
Agamemnon : Olivier Grand
Ajax 1 : Yvan Rebeyrol
Ajax 2 : Jean-Philippe Corre
Oreste : Eugenie Danglade
Achille : Vincent De Rooster
 
Choeur : Ensemble Lyrique Champagne-Ardenne 
Chef de choeur : Sandrine Lebec
Orchestre : Opéra de Reims
 
Coproduction : Opéra-Théâtre de Metz Métropole et Opéra Théâtre de Saint-Étienne.

http://www.operadereims.com/spip.php?page=evenement&id_rubrique=149&date=2014-05

Opéra de Reims Reims

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site